Les fonds d'actions françaises tirent leur épingle du jeu dans la crise ukrainienne

le
0

(NEWSManagers.com) -

Une nouvelle semaine agitée en Europe en raison des tensions avec la Russie au sujet de l'Ukraine qui ont incité les investisseurs à la prudence. Les fonds d'actions européennes ont terminé la semaine au 12 mars dans le vert pour la 37ème semaine consécutive mais avec une collecte de seulement 131 millions d'euros, selon les données communiquées par EPFR Global.

Tous les fonds dédiés à des pays considérés comme vulnérables à une montée des tensions avec la Russie ont eu des difficultés, notamment les fonds d'actions allemandes et britanniques qui ont à nouveau subi des rachats. En revanche, les fonds d'actions françaises ont enregistré des souscriptions nette pour la quatrième fois au cours des six semaines, relève EPFR sans plus de précisions.

L'analyse des flux depuis le début de l'année suggère que les Pays-Bas , et non plus la France, sont désormais considérés par les investisseurs comme " l'homme malade de l'Europe" , même si l'économie néerlandaise est en train de sortir d'une période de récession de près de deux ans.

Plus généralement, les fonds d'actions des pays développés ont continué d'attirer des flux grâce principalement aux fonds d'actions américaines et aux fonds d'actions internationales. En revanche, la publication de statistiques japonaises et chinoises décevantes ont entraîné des décollectes jamais vues depuis le premier trimes 2008 dans les fonds d'actions dédiés aux deuxième et troisième économies de la planète.

Au total, les fonds d'actions ont terminé la semaine au 12 mars sur une collecte nette de 3,1 milliards de dollars, les fonds obligataires engrangeant de leur côté 3,4 milliards de dollars et les fonds monétaires 7,8 milliards de dollars, qui sont allés pour l'essentiel dans les fonds européens et japonais.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant