Les fonds d'actions européennes affichent une décollecte record au deuxième trimestre

le
0

(NEWSManagers.com) -

Au deuxième trimestre 2016, les investisseurs avaient au moins trois sujets de préoccupation : un relèvement éventuel des taux d'intérêt de la Réserve fédérale, l'arrivée au pouvoir en Espagne d'un gouvernement anti-austérité de centre gauche et enfin, la décision éventuelle des Britanniques de quitter l'Union européenne. Seule le troisième de ces points de préoccupation s'est réalisé. Mais il est venu exacerber un environnement déjà bien ébranlé par la chute des matières premières, les taux d'intérêt négatifs au Japon et en Europe et des inquiétudes persistantes sur l'évolution de l'économie chinoise. Résultat, les fonds dédiés aux actions européennes ont enregistré au deuxième trimestre des sorties nettes de 48,36 milliards de dollars, un montant sur trois mois encore jamais vu dans les données existantes, selon les statistiques communiquées par le spécialiste de l'évolution des flux EPFR Global.

Les fonds d'actions japonaises ont terminé le deuxième trimestre sur des sorties nettes de 7,6 milliards de dollars, un montant qui ne s'était pas vu depuis le premier trimestre 2008. Les fonds dédiés aux actions de l'ensemble des marchés développés ont ainsi enregistré des sorties nettes de 100,89 milliards de dollars au deuxième trimestre, ce qui porte la décollecte sur le premier semestre à 129,34 milliards de dollars. Les fonds spécialisés sur les actions émergentes ont de leur côté subi des rachats nets de 6,48 milliards de dollars au deuxième trimestre, ce qui porte la décollecte sur six mois à 7,12 milliards de dollars.

Le deuxième trimestre a été bien meilleur pour les catégories que l'on associe généralement à une aversion accrue au risque. Les fonds d'obligations américaines ont ainsi attiré un peu plus de 50 milliards de dollars au deuxième trimestre et 108,38 milliards de dollars sur le premier semestre. Les fonds dédiés aux obligations municipales ont de leur côté engrangé des souscriptions nettes de 16,49 milliards de dollars sur trois mois et 31,53 milliards de dollars sur six mois. Les fonds dédiés à l'or et aux métaux précieux ont affiché une collecte nette d'un peu plus de 6 milliards de dollars au deuxième trimestre, ce qui a porté la collecte sur les six premiers mois de l'année à 16,13 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant