Les fonds d'actions et les monétaires ont encore maigri en juillet

le
0

(lerevenu.com) - En juillet, les encours des Sicav et fonds communs de placement français (FCP) n'ont pas dénoté de franche évolution par rapport à la tendance générale des derniers mois, en particulier pour ceux de trésorerie. La désaffection pour les fonds monétaires s'est, en effet, poursuivie avec un excédent négatif (? 491 milliards d'euros) des retraits sur les souscriptions. Dans cette même catégorie de placements de court terme, les retraits nets des fonds dits de trésorerie régulière (?1,765 milliard d'euros) ont profité aux fonds de trésorerie dynamique qui ont affiché, eux, une collecte nette de 1,606 milliard d'euros, le mois dernier.

En juillet, les Sicav et FCP investis en actions, n'ont pas non plus inversé la tendance. Le mois dernier s'est soldé par des retraits nets de 1,481 milliard d'euros, les fonds d'actions Europe restant les plus délaissés (?659,87 millions d'euros). À l'inverse, les fonds obligataires continuent de recueillir les faveurs des investisseurs, les souscriptions compensant largement (+ 2 milliards d'euros) les retraits. Dans les autres compartiments de la gestion collective en France, les fonds garantis ou à formule ont été eux aussi victimes de retraits nets significatifs (?314,87 milliards d'euros). Les fonds de performance absolue (?139,6 millions) et les alternatifs (?129,5 milliards) ont été logés à la même enseigne.

L'avis du Revenu : en dépit des retraits importants dans certaines catégories de fonds, le total des encours gérés en France a augmenté de 1,2% à 761,2 milliards d'euros, grâce aux évolutions positives des marchés d'actions et d'obligations, le mois dernier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant