Les fonds actions Europe responsables des deux tiers de la décollecte en mai

le
0

(NEWSManagers.com) - Nette décollecte en mai pour les fonds de droit français. Selon les statistiques d' Europerformance SIX Telekurs, les rachats se sont élevés à 2 milliards d'euros. Les difficultés économiques sur le Vieux Continent ont pénalisé les fonds investis sur les marchés actions de cette zone d'investissement. A eux seuls, ils sont responsables des deux tiers des sorties nettes. Les fonds obligataires ont, à l'inverse, enregistré des entrées nettes de 303,80 millions. Les fonds d'obligations convertibles ont également collecté (36,32 millions d'euros). Pour leur part, les fonds monétaires ont vu sortir 350,21 millions d'euros le mois dernier.

Dans le détail, au sein de la catégorie des fonds actions, ceux investis sur l'Europe sont donc responsables d'une grande partie de la décollecte. Ils perdent 1,36 milliards d'euros tandis que les fonds Asie/Pacifique, enregistrent des sorties de 111,59 millions. Les autres fonds en revanche collectent. C'est le cas de ceux investis sur le marché américain et à l'international dont les souscriptions nettes s'élèvent respectivement à 58,84 millions d'euros et 61,72 millions d'euros.

En matière de performances cependant, les fonds investis en actions - à l'exception de ceux sur l'Asie/Pacifique et les fonds MENA (*) - ont progressé. A commencer par les fonds sur l'Europe (+3,49 %), ce qui permet à l'encours global de la catégorie de s'accroitre de 2,41 %. De la même façon, avec un gain moyen de 3,04 %, les fonds investis sur le marché américain voient leurs actifs sous gestion progresser de 3,15 %. Les fonds d'actions internationales enregistrent une performance moyenne de 1,37 % qui permettent à leur encours d'augmenter de 1,33 %.

Changement de décor au sein de la catégorie obligataire. Les souscriptions nettes sur les fonds de la zone euro ont largement contribué à la collecte d'ensemble. Ces OPCVM ont capté 157,32 millions d'euros. Derrière, les fonds d'obligations des pays émergents ont enregistré une collecte nette de 77,45 millions tandis que les fonds investis en obligations internationales et ceux composés de titres à haut rendement ont enregistré des entrées nettes de respectivement 42,26 millions et 38,59 millions.

En revanche, côté performances moyennes, les fonds d'obligations de la zone euro ont enregistré une baisse de 0,43 % entraînant une diminution de l'encours de 0,14 % - malgré la forte collecte. A l'inverse, en dépit d'une perte moyenne de 2,74 %, les fonds composés d'obligations émergentes ont vu leur encours progresser de 1,85 %. De la même façon, les fonds d'obligations internationales ont affiché une baisse moyenne de 0,71 % tandis que leurs actifs sous gestion ont fait un quasi-sur place (+0,02 %) grâce à l'effet collecte.

Pour les fonds d'actions convertibles, ceux investis sur la zone euro ont collecté en net 30,72 millions d'euros comme ceux à l'international (+16,76 millions). En revanche, sur l'Europe, ce sont des sorties nettes qui ont été constatées (-11,16 millions). Les performances moyennes de ces fonds sont respectivement de 2,19 %,1,46 % et 2,48 %. De fait, l'encours des fonds d'obligations convertibles investis sur la zone euro, à l'international et sur l'Europe progressent de 2,83 %, 2,5 % et 2,51 %.

Enfin, concernant les fonds monétaires, ceux appartenant à la catégorie " Trésorerie régulière" ont enregistré, à eux seuls, des sorties nettes de 1,37 milliard d'euros. La collecte nette de 1,11 milliard d'euros sur les " monétaires dynamiques" explique des sorties pour la catégorie limitée à 350,21 millions d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant