Les fonds actions affichent des dégagements de 7,4 milliards de dollars durant la semaine au 21 septembre

le
0

(NEWSManagers.com) - En attendant les décisions des banques centrales américaine et japonaise, les investisseurs ont réduit la semaine dernière leur exposition aux actions et favorisé l'obligataire et les fonds monétaires. Les fonds investis en actions américaines notamment ont ainsi terminé la semaine au 21 septembre sur des sorties nettes de 7,7 milliards de dollars, les plus élevées des trois derniers mois, selon l'étude hebdomadaire de Bank ofAmerica Merrill Lynch qui reprend des données publiées par le spécialiste de l'évolution des flux EPFR Global.

Toutes zones géographiques confondues, les fonds dédiés aux actions ont enregistré des rachats pour un montant net de 7,4 milliards de dollars, le plus élevé des douze dernières semaines. Les fonds spécialisés sur les actions européennes ont continué sur leur lancée des 32 semaines précédentes avec des sorties nettes de 1,8 milliard de dollars.Les fonds dédiés aux actions émergentes ont subi leurs premiers rachats depuis douze semaines, pour il est vrai un montant très modeste de seulement 0,1 milliard de dollars.

Côté obligataire, la semaine se solde par une collecte nette de 3,8 milliards de dollars avec des souscriptions dans pratiquement toutes les catégories à l'exception notable des fonds d'obligations à haut rendement qui affichent des sorties nettes de 1,2 milliard de dollars.Les fonds d'obligations en catégorie d'investissement ont encore engrangé 2,8 milliards de dollars et les fonds de dette émergente 1,5 milliard de dollars.

A noter également quelques évolutions sur le plan sectoriel. Les fonds dédiés aux valeurs technologiques ont ainsi enregistré une collecte de 0,9 milliard de dollars, la plus importante depuis novembre 2015. Les sociétés spécialisées dans les services aux collectivités ont renoué avec les souscriptions pour la première depuis onze semaines, pour un montant de 0,3 milliard de dollars. Les fonds investis dans les financières ont terminé la semaine sur des sorties nettes de 3,1 milliards de dollars, mais ce mouvement serait dû pour l'essentiel aux réallocations en cours liées à la sortie de l'immobilier des financières au sein de l'indice S&P 500.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant