Les fonctionnaires prennent leur retraite de plus en plus tard

le
0

Même si le personnel de la fonction publique prend sa retraite plus tôt que les salariés du privé, l'écart ne cesse de diminuer chaque année.

En 1990, en moyenne, les fonctionnaires de l'État prenaient leur retraite à 57 ans et quelques mois. Les salariés du privé quittaient quant à eux leur poste quatre ans et demi plus tard, selon le rapport sur les pensions de retraite de la fonction publique. Depuis cette période, l'écart a massivement fondu. Alors que l'âge de départ en retraite dans le secteur privé a toujours oscillé aux alentours des 62 ans entre 1990 et 2014, les fonctionnaires quittent désormais leur emploi à 60 ans et 10 mois. Ce calcul exclut le personnel militaire de l'État, lié à des conditions particulières de liquidation, dont le départ en retraite s'effectue aux alentours de 45 ans. Mais inclut les services de police et de secours qui cessent de travailler à 57 ans. Quant aux fonctionnaires sédentaires dans les services territoriaux, hospitaliers ou de l'État, ils partent en retraite durant leur 62ème année, en moyenne. L'âge moyen de départ entre salariés du secteur privé et sédentaires de la fonction publique est donc quasiment égal.

Les réformes successives réalisées par les différents gouvernements dans la première décennie du 21e siècle ont conduit à une réduction de cette écart. En 2003, la loi portant sur les retraites a prévu un allongement progressif de la condition requise pour une retraite à taux plein, passant de 37,5 ans à 40 ans. Depuis, la situation a évolué. Il faut désormais cotiser pendant 41,5 années soit 166 trimestres pour obtenir une retraite à taux plein. La grande réforme sur les retaites en 2010 a engendré le report de l'âge légal du départ à la retraite pour les fonctionnaires à 62 ans, contre 60 auparavant. La limite d'âge de fin de la décote dans la fonction publique a également été relevée de deux années supplémentaires, à 67 ans. L'Etat avait aussi mis fin à un dispositif de départ anticipé sans condition d'âge pour les fonctionnaires, parents de trois enfants, ayant 15 ans de service. Il permettait à une personne de la fonction publique de partir en retraite dès la naissance de son troisième enfant, sans aucune restriction d'âge.

Travailler plus pour gagner plus

Les travaillent donc désormais plus qu'auparavant ce qui se révèle bénéfique pour leur porte-monnaie. Sur la période 2000-2014, la progression de la pension moyenne a été supérieure à l'évolution des prix. En moyenne, en 2000, un fonctionnaire civil de l'Etat percevait une pension de 1738 euros , contre 2118 eurso en 2014.

La progression constante des pensions s'est fortement ralentie après 2010, suite au gel de la valeur du point d'indice décidé à cette époque. Alors que les prix ont progressé de 1,4% par an depuis 2007, les fonctionnaires civils de l'Etat ont connu une revalorisation de leur pension à hauteur de 1,3%, et de 0,9% pour les militaires.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant