Les fonctionnaires de catégorie C vont bien être augmentés en 2014

le
85
Les fonctionnaires de catégorie C vont bien être augmentés en 2014
Les fonctionnaires de catégorie C vont bien être augmentés en 2014

Comme prévu, les fonctionnaires vont être augmentés l'an prochain. En tout cas les moins bien payés d'entre eux (catégories C). Ils représentent près de la moitié des quelque 5 millions d'agents qui devraient se voir attribuer au 1er janvier 2014 des augmentations allant de 4,6 euros à quelque 46 euros mensuels, a précisé vendredi le ministère de la Fonction publique.

A l'issue d'une dernière réunion de concertation avec les syndicats dans la matinée, le ministère a expliqué que deux scénarios restaient à l'étude : l'un se fondant sur la grille actuelle et l'autre sur une révision de la grille, scénario pour lequel gouvernement et syndicats ont «une nette préférence».

Dans ce second cas, les agents de catégorie C se verront attribuer «entre un et dix points d'indice». Ce point, qui sert de base au calcul des salaires (hors primes et indemnités), vaut 4,63 euros depuis le 1er juillet 2010. La décision finale du gouvernement sera annoncée en milieu de semaine prochaine et les mesures seront applicables au 1er janvier 2014.

Au 1er janvier 2015, le gouvernement prévoit aussi d'attribuer 5 points d'indice à tous les agents de catégorie C.

Objectif : maintenir les fonctionnaires au dessus du Smic

Avec ces deux mesures conjuguées, il espère maintenir les fonctionnaires les moins bien payés au-dessus du Smic au moins jusqu'en 2016 quel que soit le montant de son augmentation.

Au 1er janvier 2016, les agents aux premiers niveaux de rémunération auront eu un gain mensuel moyen brut de 45 euros dans la fonction publique hospitalière et de 46 euros dans la fonction publique territoriale ou de l'Etat. Pour les catégories C les mieux payés, le montant moyen ira de 22 à 26 euros.

Ce coup de pouce envers les fonctionnaires les moins bien payés avait été annoncé dès le mois de février par la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu au moment où elle avait annoncé que le point d'indice resterait gelé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M363422 le samedi 21 sept 2013 à 19:44

    Le diplôme d'État d’aide-soignant (DEAS) est obligatoire. L’admission dans les écoles a lieu sur concours sans condition de diplôme ou par le biais de la validation des acquis de l’expérience (VAE).Plusieurs écoles y préparent. Elles sont payantes. Leurs tarifs varient de 700 à 2 000 €. Cette formation dure 10 mois. Pour se présenter au concours, il faut avoir 17 ans.Le concours se compose d’une épreuve écrite d’admissibilité et d’une épreuve orale d’admission.

  • M363422 le samedi 21 sept 2013 à 19:30

    Bien sûr,il faut ensuite tenir compte des différences privé/public...savoir aussi dans quel service elle travaille "bloc opératoire"..maison de retraite etc...

  • M363422 le samedi 21 sept 2013 à 19:24

    CarrièreDébut de carrièreFin de carrièreClasse normale 1358 euros 1660 eurosClasse supérieure1358 euros1728 eurosClasse exceptionnelle1358 euros1860 eurosEn brut cela va de soi....Le salaire d'un aide-soignant avoisine le Smic (1425 € brut mensuel).

  • M363422 le samedi 21 sept 2013 à 19:13

    Mais l'ignorance (doublée d'une bêtise insondable" de certains "bousiers" va jusqu'à prétendre que " en règle générale 80% des postes sont données à fils ou filles "de" et cela est déjà entériné bien avant la date du susdit concours !!!" Mieux vaut en rire....

  • M363422 le samedi 21 sept 2013 à 19:10

    Faut-il rire quand on lit des stupidités du genre "depuis toujours,les esclaves et les maitres.C'est une loi naturelle"..ou "Tant qu'on ne sera pas a des salaires de 200 euros mensuels on ne s'en sortira pas..." ou encore "Dans le privé nous prenons des gens capables alors que dans le public ils ne prennent que des gens incapables "

  • M3366730 le samedi 21 sept 2013 à 17:09

    Pour le nantis PSDI de chez EDF toi qui vie sur le dos du contribuable et des clients d'EDF : http://www.contribuables.org/2013/09/17/rmc-les-privileges-dedf-baisseraient/ http://www.ccomptes.fr/Actualites/A-la-une/Les-temps-de-travail-dans-les-principales-entreprises-du-groupe-EDF

  • M3366730 le samedi 21 sept 2013 à 17:03

    Pour le Parasite Socialiste Définitivement Idiot (PSDI), je cite "grace au PS, il n'y aura pas de nouvelle taxe. Merci le PS et l'affaire est pliée" MdR, décidément que d'inepties de votre part. Mais c'est vrai qu'avec tous les avantages dont vous avez et bénéficiez encore (très peu de cotisation pour la retraite EDF, énergie à 10% de son coût et taxes y afférentes idem, C.E. pharaonique : le tout payé par le contribuable)

  • jy831 le samedi 21 sept 2013 à 16:02

    Et pour favoriser la consommation produisons des produits de luxe,la France sait le faire,de façon a ce que les riches puissent en jouir.En fait il faut deux classes comme partout dans le monde et depuis toujours,les esclaves et les maitres.C'est une loi naturelle

  • jy831 le samedi 21 sept 2013 à 15:59

    Occasion ratée pour l etat de s'affranchir du smic qui aurait été suivi par le privé afin de passer a des salaires enfin competitif avec les pays émergeants.Tant qu'on ne sera pas a des salaires de 200 euros mensuels on ne s'en sortira pas...

  • psdi le samedi 21 sept 2013 à 15:42

    Bon, et bien voila petit traitement effectué, il me reste en réserve la TCFE et CSPE (à la mode en ce moment avec les verts).