Les folles promesses du candidat Vladimir Poutine

le
0
Pour contrer le mécontentement ambiant, il s'engage à baisser des loyers et à améliorer l'espérance de vie.

Dans cinq ans, la Russie de Vladimir Poutine sera un pays prospère où les professeurs seront des fonctionnaires privilégiés payés à l'égal des médecins. Dans dix-huit ans, le pays aura définitivement réglé le problème du logement. Et dans trente-huit ans, il connaîtra un boom démographique salvateur. Voici l'image que fait miroiter auprès de ses électeurs le favori de la présidentielle de mars 2012, pour peu que ceux-ci votent en sa faveur. Dans une tribune publiée lundi par le quotidien Komsomolskaya Pravda, le premier ministre a clos le dernier volet de son futur programme présidentiel, multipliant des promesses qui laissent sceptiques beaucoup d'experts. Les rémunérations des enseignants seront doublées en cinq ans pour atteindre 200% du salaire moyen en région. Les professeurs qui «suscitent le respect chez leurs élèves» seront récompensés en priorité.

Lutte contre l'alcoolisme

Outre le fait d'accorder des terrains gratuits à des promoteurs, Vladimir Po

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant