Les foires aux vins misent sur le «prêt-à-boire»

le
0
Sans délaisser les vins de garde, les enseignes accordent, pendant leurs foires aux vins, plus de place aux bouteilles à ouvrir dans l'année.

Grand événement de la rentrée dans les hypermarchés, les foires aux vins, qui démarrent ces jours-ci dans la plupart des enseignes, s'adaptent à la crise. À l'origine pensées pour une clientèle désireuse d'alimenter sa cave en vins de garde, elles adaptent leur offre au budget un peu plus serré des amateurs de vins. Cette évolution accorde plus de place à des bouteilles à ouvrir rapidement.

«De plus en plus, les vins achetés par nos clients sont consommés dans les six mois», explique-t-on chez Géant Casino, qui a décidé ces dernières années d'orienter totalement sa sélection sur le «prêt-à-boire». En 2013, seuls 20 % de la sélection du groupe est ainsi destinée à une conservation plus longue.

La crise n'explique pas à elle seule ce mouvement, assure Guillaume Creté, manager vins et champagnes chez Auchan: «c'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant