Les financières échappent à la baisse, la BCE pourrait réduire graduellement son QE

le
0

(AOF) - Au sein de marchés boursiers en repli, les valeurs financières se distinguent à la hausse en raison de la hausse des rendements des obligations d’Etat. Celle-ci s’explique par une information de Bloomberg selon laquelle la Banque centrale européenne va graduellement limiter ses rachats d’actifs avant la fin de son programme d’assouplissement quantitatif (QE). Elle pourrait ainsi les réduire de 10 milliards d’euros par mois, a précisé l’agence de presse en citant des membres de la BCE. La BCE s’est jusqu’à présent engagée à racheter 80 milliards d’euros d’actifs par mois jusqu’en mars 2017.

Les dirigeants de la BCE n'excluent cependant pas que ces rachats se poursuivent plus longtemps.

A Paris, Axa gagne 1,61%, suivi par BNP Paribas (+1,78%), Société Générale (+1,49%) et Crédit Agricole (+0,66%).


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant