Les finalistes au crible

le
0
Les finalistes au crible
Les finalistes au crible

Ils ne sont plus que trois. Trois à pouvoir prétendre recevoir la prestigieuse distinction du Ballon d'Or 2013 le 13 janvier prochain à Zurich. Lionel Messi, maillon fort du Barça et quadruple tenant du titre, Cristiano Ronaldo, favori des bookmakers et lauréat en 2008, et Franck Ribéry, élu joueur européen de l'année, ont été désignés comme finalistes. Sans surprise évidemment même si Zlatan Ibrahimovic semblait pouvoir se mêler à la lutte au cours d'un dernier sprint haletant. D'autant que le report des votes, décidé par la FIFA, avait relancé le débat et les spéculations sur le nom du futur lauréat. Mais c'est finalement en toute logique que l'on retrouve l'Argentin, le Portugais et le Français.

Lionel Messi (26 ans, FC Barcelone) Ballon d'Or : Vainqueur en 2009, 2010, 2011 et 2012, 3eme en 2007 et 2eme en 2008Statistiques en 2013 : 69 buts et 18 passes décisivesTrophées en 2013 : Liga et Supercoupe d'Espagne

Comment pouvait-il être absent de la liste ? Lui, le quadruple tenant du titre qui a encore réalisé une saison de feu avec le FC Barcelone, champion d'Espagne devant le Real Madrid de Cristiano Ronaldo. Avant de se blesser au mois d'avril en quart de finale de la Ligue des Champions face au PSG, l'attaquant argentin du club blaugrana carburait à plein régime, au point de terminer avec 45 buts en tête du classement des buteurs en Liga. Malheureusement depuis, les blessures ont ralenti son incroyable saison et amoindri ses statistiques. Du coup, personne ne semble aujourd'hui voir l'international argentin soulever un cinquième trophée consécutif le 13 janvier du côté de Zurich. C'est peut-être trop vite oublier qu'en 2010, Lionel Messi était déjà loin de partir favori face à la concurrence de Wesley Sneijder et Andrès Iniesta. Mais il avait tout de même reçu la précieuse distinction. Depuis 2010, le règlement d'attribution du Ballon d'Or a changé et récompense le talent pur du joueur plutôt que son palmarès. L'occasion peut-être de voir Lionel Messi coiffer sur le fil Cristiano Ronaldo ?

Cristiano Ronaldo (28 ans, Real Madrid)Ballon d'Or : Vainqueur en 2008, deuxième en 2007, 2009, 2011 et 2012Statistiques en 2013 : 64 buts et 13 passes décisivesTrophées en 2013 : Néant

Il est le favori pour tout le monde, sauf peut-être pour Sepp Blatter. Sans un titre au compteur, CR7 a réussi la prouesse de s'attirer les faveurs du public, et semble-t-il, de la presse en général. Il faut dire que l'attaquant du Real Madrid affiche des statistiques personnelles affolantes pour la saison 2013. A la faveur d'un automne exceptionnel, où il a inscrit but sur but et plusieurs triplés retentissants, le Portugais de la Maison Blanche a marqué les esprits et des points aux yeux des votants (sélectionneurs et capitaines internationaux plus une sélection de journalistes mondiaux). Et le report des votes, décidé par la FIFA, lui a certainement offert des chances supplémentaires. Un moyen pour l'instance internationale de se dédouaner des propos de son président qui avait ironisé sur les folies capillaires de Ronaldo, le cataloguant comme « un commandant sur le terrain ». Avec la sélection portugaise, c'est en capitaine qu'il s'est distingué. Lors du barrage contre la Suède, le célèbre numéro 7 avait permis à lui tout seul la qualification de son équipe pour la prochaine Coupe du Monde. C'est certainement là où CR7 a fait la différence face à Zlatan Ibrahimovic. Même si les jeux paraissaient jouer d'avance?Franck Ribéry (Bayern Munich, 30 ans)Ballon d'Or : NéantStatistiques en 2013 : 13 buts et 25 passes décisivesTrophées en 2013 : Bundesliga, Coupe d'Allemagne, Ligue des Champions, Supercoupe d'Europe

Il y avait bien longtemps qu'on n'avait pas vu un joueur français à pareille fête. Grand artisan de la formidable saison du Bayern Munich, nouvelle équipe phare en Europe (Bundesliga, Coupe d'Allemagne, Ligue des Champions, Supercoupe d'Europe), Franck Ribéry sera donc sur le podium du Ballon d'Or 2013. Et pourrait rejoindre Zinédine Zidane (1998), Jean-Pierre Papin (1991), Michel Platini (1983, 1984 et 1985) et Raymond Kopa (1958) dans l'histoire des joueurs français qui ont reçu la précieuse distinction. A moins qu'une place d'accessit lui soit déjà réservée tant la concurrence paraît exacerbée. Le dernier Français à atteindre une place honorifique se nomme Thierry Henry, deuxième en 2003 et troisième en 2006. Nul doute que l'international français, élu joueur européen de l'UEFA, et meilleur joueur du championnat allemand par ses pairs, ne se contentera pas d'une place derrière ses deux prestigieux concurrents. Auteur de sa meilleure saison au sein du club bavarois et aussi en équipe de France où il a retrouvé toute son influence, le joueur français pâtit d'un manque d'exposition de la Bundesliga dans le monde. Et de l'image encore délétère des Bleus sur la scène internationale. De quoi lui faire perdre quelques votes importants dans le décompte final.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant