Les fillonistes en mal de candidat pour l'UMP

le
0
Baroin affirme qu'il n'est «candidat à rien», mais personne ne s'impose au cas où Fillon renoncerait à la présidence du parti.

Si l'offensive des fillonistes pour obtenir une nouvelle élection à la présidence de l'UMP portait ses fruits, qui porterait les couleurs de l'ex-premier ministre? François Fillon a souhaité, mardi, un nouveau vote ouvert à de nouveaux candidats, mais en laissant entendre que lui-même pourrait ne pas l'être.

Donné successivement président du RUMP, avant que François Fillon prenne lui-même les rênes de son groupe de députés, puis candidat à la présidence de l'UMP en cas de nouveau vote, François Baroin a voulu faire taire les rumeurs. «Je ferme la porte, a-t-il affirmé jeudi sur France Info. Je ne suis candidat à rien. Ni à la présidence du groupe Rassemblement-UMP, ni à la présidence de l'UMP. J'ajoute que cette question ne se pose pas, de surcroît, puisque M. Copé n'a pas encore entendu le message d'un nouveau vote.»

L'ex-...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant