Les filles Sauvage reçues vendredi par Hollande pour une grâce

le
0
    PARIS, 28 janvier (Reuters) - François Hollande doit 
recevoir vendredi les trois filles de Jacqueline Sauvage, 
condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari 
violent, a fait savoir jeudi l'Elysée. 
    Le mois dernier, elles avaient adressé une lettre au 
président lui demandant une grâce pour leur mère, qui a tiré en 
2012 trois coups de fusil dans le dos de son mari après avoir 
subi des violences de sa part durant 47 ans. 
    Une pétition en ligne formulant la même demande a recueilli 
plus de 380.000 signatures et des personnalités des mondes 
artistique et politique, parmi lesquelles plusieurs dizaines de 
parlementaires, ont également plaidé en ce sens. 
    La vague d'émotion n'a cessé de prendre de l'ampleur depuis 
la décision rendue début décembre par la cour d'assises du 
Loir-et-Cher, qui a confirmé en appel la condamnation de 
Jacqueline Sauvage à dix ans de réclusion. 
    Ses avocates accompagneront Sylvie, Carole et Fabienne Marot 
à l'Elysée, précise la présidence dans un communiqué. 
 
 (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant