Les fiefs des ministres résistent inégalement

le
0
Les scores de Nicolas Sarkozy ont été suivis de près par les membres du gouvernement dans leur circonscription avec en ligne de mire les législatives de juin prochain.

Ont-ils bien défendu leur territoire? Sont-ils parvenus à contenir la poussée du Parti socialiste et la percée du Front national? Depuis dimanche, les ministres font leurs comptes, analysent les résultats obtenus par le candidat UMP dans leur fief. Les comparent avec ceux de leurs collègues.

François Fillon et Alain Juppé, les deux poids lourds du gouvernement, ne s'en sortent pas si mal. Certes, Nicolas Sarkozy recule dans leur fief respectif, mais moins qu'au niveau national où le président baisse de quatre points entre le premier tour de la présidentielle de 2007 et celui de 2012. À Sablé-sur-Sarthe, dans le bastion que le premier ministre va quitter pour être candidat dans la deuxième circonscription de Paris, Sarkozy perd trois points, à 33,30 %. Dans la quatrième circonscription de la Sarthe, détenue par Fillon depuis 1981, la diminution est inférieure à trois points. Un bémol toutefois: dimanche, le PS a fait, pour la première fois, la course en tête dans

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant