Les Fidji peuvent rentrer l'esprit tranquille

le
0
Les Fidji peuvent rentrer l'esprit tranquille
Les Fidji peuvent rentrer l'esprit tranquille

Contraints de s'imposer contre la modeste équipe de l'Uruguay pour ne pas rentrer chez eux sans la moindre victoire, les Fidji ont fait le boulot, et se sont imposés très largement contre les Teros (47-15), réduits à quatorze à l'heure de jeu.

Le debrief

Que ce fut dur pour cette équipe uruguayenne. Menée 7-0 dès la 3eme minute de jeu, après que l’arbitre ait accordé un essai de pénalité aux Fidji, réduits à 14 au même moment avec un carton jaune pour Augustin Ormaechea pour un plaquage dangereux à l’épaule, l’Uruguay a entamé ce match de la pire des façons. Menés 12-0, revenu à 12-10, les Teros ont montrés qu’ils avaient du caractère. L’essai inscrit par le talonneur Arboleya, le premier dans cette Coupe du monde, a surmotivé les hommes de Pablo Lemoine, qui n’ont que cette arme pour rivaliser avec les puissants Fidjiens. L’Uruguay n’a joué que par intermittence, lorsque les Fidji se reposaient sur leurs lauriers.

En seconde mi-temps, on pouvait s'attendre à un retour en fanfare des Uruguayens qui ont pris le jeu à leur compte. Mais rien n’y a fait. Si Ormaechea a redonné espoir aux siens avec un deuxième essai, les Fidji se sont remis à jouer pendant deux petites minutes. Résultat, un essai de Cavubati, puis un second, en contre-attaque, de Murimurivalu. Et voilà les joueurs du Pacifique avec une avance de 20 points. La fin de match était synonyme de tension. Les esprits se sont échauffés. D’abord avec Cavubati, qui s’en est pris à un adversaire après son essai. Puis Ormaechea et Ma’afu, après l’essai de Murimurivalu. Le Fidjien a pris un jaune, tout comme Ormaechea. Le deuxième pour l’Uruguayen, logiquement exclu (le premier carton de la compétition). Les Fidji terminent leur tournoi sur une victoire. L’Uruguay, qui a vécu un calvaire ce mardi soir, peut s'attendre à en vivre un dernier samedi face à l’Angleterre pour clôturer sa compétition.

Le joueur qui a crevé l’écran

Nemani Nadolo. L’ailier Fidjien termine meilleur marqueur du match avec 17 points. De retour de suspension, il termine avec un essai marqué et six transformations réussies. En plus de quelques percées qui, par sa puissance, ont dévasté la défense uruguayenne.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La stat dont on se souviendra

2. Comme le nombre d’essais inscrits ce mardi par l’Uruguay. Ce sont les deux premiers de son histoire en Coupe du monde.

Les joueurs à la loupe

Fidji
NADOLO a fait vivre un véritable calvaire aux Uruguayens. Par sa puissance, il a dévasté la défense, par sa précision, il a transformé les essais. Un match presque parfait. KAKARAWA a lui aussi été impérial. Auteur d’un essai, il a constamment bougé la défense uruguayenne. Défensivement, il récupère deux ballons. BOTIA aurait pu inscrire le premier essai du match, s’il n’avait pas été plaqué par Ormaechea. Il amène l’essai de pénalité. Comme la ligne arrière, il a été au cœur de cette victoire.

Uruguay
ORMAECHEA, premier exclu de la compétition, a quand même été le meilleur uruguayen sur la pelouse. Précis au pied, organisateur, premier défenseur, les rares éclaircies uruguayennes sont parties de lui. ARBOLEYA a lui inscrit le premier essai des Teros en Coupe du monde. Rien que pour ça, il a fait un grand match. Il s’est quand même démené en défense tout au long du match. CORRAL a par contre souffert énormément. Si la mêlée des Teros a souffert, c’est parce que le pilier gauche a toujours mis le genou à terre. Il a été remplacé à la mi-temps.

La feuille de match

CM2015 (POULE A) / FIDJI - URUGUAY : 47-15

Stadium MK (30 000 spectateurs environ)
Temps couvert - Pelouse en bon état
Arbitre : M. Doyle (ANG)

Essais : Essai de pénalité (3eme, 27eme), Tenakale (8eme), Nakarawa (37eme), Cavubati (63eme), Murimurivalu (65eme), Nadolo (79eme) pour les Fidji - Arboleya (17eme), Ormaechea (58eme) pour l’Uruguay

Transformations : Nadolo (4eme, 28eme, 39eme, 65eme, 66eme, 80eme) pour les Fidji - Ormaechea (18eme) pour l’Uruguay

Pénalités : Duran (15eme) pour l’Uruguay

Drops :

Cartons jaunes : Ma’afu (66eme) pour les Fidji - Ormaechea (3eme, 66eme)) pour l’Uruguay

Cartons rouges : Ormaechea (66eme) pour l’Uruguay

Fidji
Murimurivalu - Tikoirotuma, Goneva, Botia, Nadolo - Volavola, Kenatale - Matadigo, Qera (cap), Waqaniburotu - Nakarawa, Ratuniyarawa - Atalifo, Koto, Ma’afu

Sélectionneur : J. McKee

Uruguay
Mieres - Gibernau, Prada, A. Vilaseca, Silva - Duran, Ormaechea - Nieto, Beer, Gaminara - Zerbino, S. Vilaseca (cap) - Sagario, Arboleya, Corral

Sélectionneur : P. Lemoine

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant