Les fiches de police de rappeurs diffusées sur le net

le
0
En se faisant passer pour des policiers, des responsables d'un site Internet ont appelé des commissariats pour obtenir la liste des affaires où des rappeurs célèbres ont été mis en cause. Des enquêtes ont été ouvertes.

Obtenir le fichier de police STIC (Système de Traitement des Infractions Constatées) d'un individu semble simple comme un coup de fil. Plusieurs rappeurs, dont Booba, Rohff ou La Fouine, ont été victimes du site Viol Vocal, qui a dévoilé sur YouTube l'ensemble des affaires policières dans lesquels ils ont été mis en cause. Pour cela, les membres du site ont appelé des commissariats de la région parisienne en se faisant passer pour des policiers, révèle le site PC Inpact.

Malgré un son médiocre - les appels ont été passés via le logiciel Skype -, des bruits d'ordinateur et des rires en arrière-fond, les agents de police se sont laissés berner et ont communiqué des données confidentielles. Il a en effet suffi aux auteurs des coups de fil de...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant