Les feuilles de paie de décembre sont fausses

le
0

Les entreprises ont oublié d'intégrer au revenu imposable des salariés la part patronale de complémentaire santé.

La suppression de cette niche fiscale dans le budget 2014 n'avait pas fait grand bruit. À tort car près de 13 millions de salariés vont voir leur revenu net imposable exploser à cause de cette mesure technique qui rapportera gros à l'État, soit 960 millions d'euros. En effet, la part patronale au financement du contrat collectif de complémentaire santé, qui était jusqu'à présent déduite du revenu imposable des salariés, ne l'est plus depuis la publication du budget de l'État 2014 au Journal officiel, le 30 décembre dernier. Comme toutes les mesures concernant l'impôt sur les revenus, telle la réindexation du barème, celle-ci s'applique aux rémunérations de 2013.

Le gouvernement estime que la disparition du dispositif augmentera en moyenne de 288 euros le revenu net imposable des salariés concernés. Il se fonde sur une participat...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant