Les fermetures de réacteurs coûteront un milliard d'euros à EDF

le
10
EDF POURRAIT PERDRE UN MILLIARD D'EUROS SUITE AUX FERMETURES DE RÉACTEURS
EDF POURRAIT PERDRE UN MILLIARD D'EUROS SUITE AUX FERMETURES DE RÉACTEURS

PARIS (Reuters) - La mise à l'arrêt forcée de plusieurs réacteurs nucléaires va entraîner pour EDF une perte de production de l'ordre de 30 térawhatts-heure (TWh) représentant un manque à gagner d'au moins un milliard d'euros en 2016, rapportent lundi Les Echos, citant "l'entourage" de l'électricien français.

Le groupe a annoncé la semaine dernière une nouvelle révision à la baisse de ses objectifs de production nucléaire en raison en raison des contrôles que lui a demandés l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur certains générateurs de vapeur de son parc nucléaire.

"En volume, la perte de production est évaluée entre 29 et 36 TWh, qu'EDF aurait pu écouler entre 30 et 32 euros par mégawattheure", explique le journal Les Echos.

Le quotidien ajoute que la facture pourrait encore grimper en fonction des préconisations de l'ASN au terme de ses contrôles.

"Elle peut, en théorie, autoriser sans condition la reprise de la production, demander des changements d'équipement ou imposer des conditions d'exploitations restrictives, notamment sur la cuve de l'EPR de Flamanville (Manche)", écrit le journal.

EDF n'a pas souhaité commenter ces informations.

(Gwénaëlle Barzic et Emmanuel Jarry, édité par Pascale Denis)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 il y a un mois

    mais grâce à ses fermetures, les prix de l’électricité grimpent en flèche en Europe... Encore une fois, la nullité des dirigeants d'EDF est un puit sans fond.

  • 445566ZM il y a un mois

    En mai les cegetistes en grève, donc hors de tout contrôle, se permettaient de manipuler les réacteurs nucléaires. L'ASN devrait établir des procédures et les locaux fermés à clé, pour que ces manipulations dangereuses ne puissent pas se répéter.

  • sidelcr1 il y a un mois

    & combien de Milliards gaspillés en investissements hasardeux ?

  • dominot il y a un mois

    c'est pas grave, les contribuables et usagers assumeront...

  • jmlhomme il y a un mois

    Il suffisait de decaler les controle pour chaque centrale de quelques semaines pour lisser les couts .....evidemment il faut reflechir et se responsabiliser. On laisse tourner pendant des années avec de potentielles avaries et on ne sait pas differer de quelques semaines les controles. Aberrant

  • remimar3 il y a un mois

    Certains dirigeants dont la gestion fait débat ont été is en place grâce à leur implication précédente dans la vie politique française. Ma conclusion est que ce ne sont pas toujours le plus qualifiés qui sont choisis, d'où les difficultés actuelles. Le mieux est de mettre en place des gens qui ont la connaissance intime du métier de l'entreprise.

  • pallach il y a un mois

    L'ASN essaie d'exister au moment où son budget est en débat. Si les réacteurs sont prêts, pourquoi ralentir délibérément leur couplage "le temps d'étudier les dossiers" ? Prise en otage inacceptable...

  • boudet il y a un mois

    Calcul très simpliste, voire simplet. Un chiffre d'affaire potentiel n'est jamais un bénéfice. De plus, rien ne peut prouver que ce chiffre d'affaire serait atteint : il faut des acheteurs, la possibilité de transporter cette puissance vers d'autres pays et aussi que les autres centrales en fonctionnement ne puissent pas fournir cette énergie. Il ne faut pas oublier que toutes les centrales disponibles ne sont pas à 100% de leur puissance nominale.

  • dlebrun8 il y a un mois

    +17 mds à Hinkley point! ça va commencer à peser lourd?

  • ANXIEU il y a un mois

    L'Etat très mauvais gestionnaire ruine les stés dont il est actionnaire,