Les femmes s'imposent au mur des Lamentations

le
0
Des juifs ultraorthodoxes ont tenté vendredi d'interdire le mur des Lamentations à un mouvement religieux féminin validé par la Cour suprême.

Le mouvement des Femmes du Mur a réussi à tenir pour la première fois une prière collective vendredi matin devant le mur des Lamentations, sous une importante protection policière et malgré les protestations de juifs ultraorthodoxes.

Plusieurs centaines de policiers ont été déployés tôt le matin sur l'esplanade qui s'étend devant le Kotel, nom hébreu du Mur, en prévision de cette prière, la première autorisée par la justice israélienne.

Les ultraorthodoxes s'étaient mobilisés pour l'empêcher. Deux des plus importantes figures du judaïsme ortho­doxe, le rabbin séfarade Ovadia Yossef et le rabbin ashkénaze Aharon Steinman, avaient appelé les étudiantes religieuses à se rendre en nombre dès l'aube devant le Mur afin d'empêcher les Femmes du Mur de s'en approcher.

La prière s'est quand même tenue, à une ce...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant