Les femmes ont besoin de mesures pour concilier vie professionnelle et vie privée

le
0
(NEWSManagers.com) - Les entreprises et le législateur s'inquiètent de la persistance dans le temps du déséquilibre entre hommes et femmes au sein des organes de direction (cf Newsmanagers du 7 mars 2011) et le monde de la finance ne fait pas exception. Dans un récent sondage, eFinancialCareers.fr, le site d'offres d'emploi spécialisé dans les secteurs de la banque et de la finance, a interrogés 207 professionnels du secteur sur les mesures à adopter pour faciliter la progression des femmes vers les instances de direction dans la finance. Presque la moitié des personnes interrogées (47 %) estime que se sont des mesures visant à mieux concilier vie professionnelle et vie privée, comme la flexibilité horaire, qui permettraient aux femmes de grimper les échelons vers les postes à responsabilité. Si 21 % des sondés défendent la mise en place de quotas, 13 % estiment qu'il faut renforcer les réseaux professionnels soutenant les femmes dans leur carrière. Par ailleurs, 10 % comptent sur des aides fiscales, qui viendraient récompenser les entreprises vertueuses, pour améliorer l'accès des femmes aux postes de direction dans la finance. Les sondés font moins confiance à la formation des dirigeants déjà en place. Seuls 9 % comptent sur ce type de solution pour faire avancer la situation.
" Le secteur de la finance, et encore plus de l'asset management, est très masculin. Mais les métiers de la finance tendent à se féminiser, surtout chez les salariés de moins de 35 ans" , note Julia Lemarchand, analyste marché d'eFinancialCareers.fr. Côté salaire, l'arrivée du premier enfant marque bien souvent l'arrêt de la progression des femmes dans la hiérarchie des entreprises, et donc également la progression de leurs revenus, " alors qu'elles commencent au même niveau en début de carrière" , précise Julia Lemarchand. Pour faire évoluer leur situation et progresser plus facilement dans leur carrière, l'analyste conseille aux femmes de développer leur réseau. L'instauration de quotas dans les entreprises devrait également " faire bouger les mentalités et provoquer un effet dynamique" , anticipe Julia Lemarchand.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant