Les féministes américaines en campagne

le
2
Face aux républicains, elles militent contre le durcissement de la loi sur la contraception et l'avortement.

À l'Université de New York (NYU), les candidats républicains à la présidentielle américaine se sentiraient en bien mauvaise compagnie ce soir. Un panel de féministes réunit une homosexuelle, une universitaire spécialiste des mouvements anarchistes gay et une jeune activiste défendant l'éducation sexuelle à l'école. Elles sont là pour débattre avec le public d'un documentaire sur la place des femmes dans la société américaine. Dans ce microcosme de l'Amérique libérale, on prend les candidats républicains pour de vrais «martiens». À leurs yeux, ils représentent cette «autre» Amérique, «ignorante» et «moyenâgeuse», qui cherche à «enfermer» les femmes dans des carcans. Le modéré Mitt Romney ferait figure d'exception si l'on savait où il se situe, mais ce n'est pas chose aisée. Il a successivement été pour et contre le droit à l'avortement, l'abstinence, l'éducation sexuelle et la pilule du lendemain pour les victimes de viol. D'humeur très conse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le vendredi 9 mar 2012 à 11:56

    JPi - Je réclame le droit au désendettement. Il ne sert à rien d'enfermer la dette dans le carcan du silence. Mr Bayrou serait-il une exeption ? Lui qui nous parle du surendettement chronique de la France et veut y porter remède .

  • M4189758 le vendredi 9 mar 2012 à 11:53

    JPi - Elles non plus ne s'occupent de la dette du pays, qui est grosse comme la France est forte.