Les favoris ont peiné mais gagné, l'Atletico a chuté

le , mis à jour à 00:02
0
Les favoris ont peiné mais gagné, l'Atletico a chuté
Les favoris ont peiné mais gagné, l'Atletico a chuté

par Gary Delaitre (iDalgo)

Contrairement à la veille, les grosses écuries européennes ont pour la plupart assuré l'essentiel lors de la suite et fin de la deuxième journée de la Ligue des Champions, mercredi soir. Le Real Madrid n'a pas eu la tâche si facile que prévue en Suède, mais les Merengues ont fini par venir à bout de Malmo (2-0) grâce à un doublé de Cristiano Ronaldo (29' et 90+2'). Le Portugais a par la même occasion inscrit son 500ème but depuis le début de sa carrière, clubs et sélection confondus. Mal embarquée en championnat, la Juventus continue d'être performante sur le plan européen. Après sa victoire sur la pelouse de Manchester City (2-1), la Vieille Dame s'est imposée 2-0 face au FC Seville devant ses supporters. Morata (41') et Zaza (87') sont les buteurs turinois. Dans l'autre rencontre du groupe, les Citizens ont relevé la tête et empoché leurs premiers points dans la phase de poule, mais que ce fut dur pour les coéquipiers de Nasri contre Monchengladbach. Dominés par des Allemands au jeu séduisant, les Anglais n'ont pas existé en première période. Les locaux ont même eu l'opportunité d'ouvrir la marque mais Raffael a vu son penalty repoussé par Hart (19'). En début de seconde période, le scénario des 45 premières minutes s'est poursuivi et Gladbach a ouvert le score logiquement par Stindl (54'). Un but qui a eu le mérite de réveiller les Skyblues, totalement dominateurs dans la dernière demi-heure et finalement vainqueurs grâce à des buts de Christensen contre son camp (65') et Aguero sur penalty dans les dernières minutes (90'). Manchester United a vécu un match similaire à son rival, là aussi opposé à un club allemand, Wolfsburg, mais avec un renversement de situation beaucoup moins tardif. Caligiuri (4') a ouvert le score pour les Loups, Mata sur penalty (34') et Smalling (53') ont répondu pour les Red Devils. Enfin, la seule surprise de la soirée est venue de l'Atletico Madrid qui s'est incliné sur son terrain contre le Benfica Lisbonne (1-2). Correa avait pourtant permis aux Colchoneros (23') de prendre l'avantage, mais Gaitan (36') et Guedes (51') ont finalement permis aux lisboètes de prendre la tête du groupe C avec deux victoires en autant de rencontres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant