Les fast-food dénoncent une concurrence déloyale

le
0
Ils pointent l'avantage de TVA dont bénéficient les grandes surfaces proposant de la restauration à emporter.

Les géants du fast-food sont vent debout contre la hausse de la TVA sur la restauration proposée par le député PS Thomas Thévenoud, qui présentait mardi son rapport à la commission des finances de l'Assemblée. «Tous les syndicats de la restauration sont contre toute hausse de la TVA. Nous sommes tous face à une baisse des ventes et de nos marges, y compris dans la restauration rapide, qui se portait jusqu'ici mieux que les autres», martèle Hubert Vilmer, président du Syndicat national de l'alimentation et de la restauration rapide (SNARR).

Officiellement unis avec leurs confrères de la restauration traditionnelle, les acteurs de la restauration rapide (McDonald's, KFC, Quick, Pomme de Pain, Mezzo di Pasta...) s'estiment en réalité particulièrement vulnérables à une éventuelle hausse de la fiscalité.

Écart de 7 points de TVA

Selon n...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant