Les Farc prêtes à reprendre la guerre si les pourparlers échouent

le
0
    MEDELLIN, Colombie, 16 juin (Reuters) - Les Farc (Forces 
armées révolutionnaires de Colombie) sont prêtes à reprendre le 
combat, en particulier dans les zones urbaines, si les 
négociations de paix avec le gouvernement colombien échouent, a 
averti jeudi le président Juan Manuel Santos.  
    Les guérilleros marxistes négocient depuis trois ans et demi 
avec Bogota un accord de paix qui pourrait mettre fin à plus de 
cinquante ans d'insurrection.  
    "Nous avons de nombreuses informations selon lesquelles ils 
sont prêts à reprendre la guerre, et la guerre urbaine, qui est 
bien plus destructrice de la guerre rurale", a déclaré Juan 
Manuel Santos lors d'une réunion de la branche latino-américaine 
du Forum économique mondial à Medellin. 
    "C'est pourquoi il est si important que nous parvenions à un 
accord", a poursuivi le président colombien, se disant confiant 
dans le fait qu'un accord de paix sera bientôt prêt.  
    Les Farc ont déclaré un cessez-le-feu unilatéral il y a près 
d'un an et l'armée a cessé de bombarder les camps rebelles tant 
que les pourparlers continuent.  
    Les deux parties ont annoncé la semaine dernière un accord 
sur un nouveau volet des pourparlers, l'éradication des cultures 
illicites.  
 
 (Nelson Bocanegra; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant