Les Farc libèrent dix otages militaires

le
0
VIDÉO - Quatre militaires et six policiers ont été libérés par la guérilla colombienne. Mais elle détiendrait encore plus de 400 otages civils.

Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont libéré lundi les dix derniers militaires et policiers qu'elles avaient entre leurs mains. Ils étaient pour la plupart retenus au fond de la jungle colombienne depuis presque quatorze ans, mémoire d'une époque révolue quand la guérilla était toute puissante, avec plus de 20.000 combattants.

Plusieurs de ces désormais ex-otages ont été pris lors de l'assaut de Puerto Rico dans le département du Meta. Cinq cents guérilleros avaient alors maintenu le siège, plusieurs jours, d'une station de police. À cours de munitions, les 28 policiers survivants n'avaient pas eu d'autre solution que de se rendre en ce funeste mois de juin 1999.

La plupart étaient mariés et avaient des enfants qui ont vécu pendant près de quatorze ans l'oreille collée à la radio dans l'attente d'une annonce de libération. «Je veux voir Cesar, mais je sais qu'il a beaucoup changé, expliquait mardi Ninfa Lasso, l'épouse de l'un d'entre eux. C

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant