Les F1 seront dotées d'un "halo" dès 2018

le
0
FERRARI HALO
FERRARI HALO

L'amélioration de la sécurité est une quête sans fin, même en F1. Dans le cas de la catégorie reine, disputée par des monoplaces ouvertes, c'est la tête des pilotes qui est la plus exposée en cas d'accident. C'est pour mieux la protéger que Ferrari a développé le "halo", un arceau en carbone fixé à la carrosserie derrière le volant et de part et d'autre du casque du pilote. Comme d'autres systèmes de protection à l'étude ces dernières années, il a pour but d'éviter que le pilote ne recoive des débris à la tête après un accident.

Beaucoup de pilotes hostiles

"Suite à l'accord unanime du Groupe Stratégique, en juillet 2016, pour introduire une protection frontale supplémentaire pour la Formule 1 et le soutien répété des pilotes, la FIA confirme l'introduction du +halo+ pour 2018", indique le communiqué. "Avec le soutien des équipes, certaines caractéristiques de son design seront plus encore améliorées", précise la FIA. La majorité des écuries étaient opposées à ce dispositif de sécurité, ce qui avait eu pour effet d'empêcher son installation sur les voitures pour la saison 2017. Beaucoup de pilotes se sont également montrés hostiles à ce changement, en estimant que l'ajout de cet appendice revenait à courir dans un cockpit fermé et dénaturait ainsi leur sport.

Le saute-vent en polycarbonate rejeté

Lors du récent Grand Prix de Grande-Bretagne, le pilote Ferrari...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant