Les exportations japonaises ont rebondi en juillet

le
0

TOKYO, 20 août (Reuters) - Les exportations japonaises ont augmenté en juillet en rythme annuel après deux mois de baisse, un signe de début de reprise de la demande étrangère qui pourrait raviver l'espoir de voir le commerce extérieur compenser la faiblesse actuelle de la consommation. La hausse de 3,9% des exportations par rapport à juillet 2013, un chiffre pratiquement conforme à celui attendu en moyenne par les économistes interrogés par Reuters, tranche avec la baisse de 1,9% enregistrée en juin, selon les chiffres officiels révisés publiés mercredi. Le rebond du mois dernier a été favorisé entre autres par la hausse des exportations automobiles vers l'Europe, de machines-outils pour la métallurgie ou encore d'écrans à cristaux liquides, précisent les statistiques du ministère des Finances. Les exportations vers l'Asie, qui représentent plus de la moitié des exportations totales de l'archipel, ont augmenté de 3,4% en rythme annuel. Il s'agit là encore de la première progression enregistrée en trois mois. Les exportations vers la Chine ont augmenté de 2,6%. La hausse des ventes de composants automobiles a parallèlement permis contribué à une progression de 2,1% des exportations vers les Etats-Unis. Mais les expéditions de voitures destinées au marché américain ont chuté de 10,3% par rapport à juillet 2013, leur quatrième mois de baisse, une conséquence du mouvement de délocalisation de la production des constructeurs japonais vers les Etats-Unis et d'autres pays, a expliqué un responsable du ministère des Finances. "Les statistiques montrent que les exportations se reprennent modérément, donc que la demande extérieure pourrait compenser en partie la faiblesse de la demande intérieure", a commenté Takeshi Minami, chef économiste du Norinchukin Research Institute. "Mais la croissance des exportations ne va probablement pas s'accélérer beaucoup à partir de maintenant. L'économie européenne manque d'élan et cela va peser sur la croissance de grands marchés d'exportation du Japon, comme la Chine", a-t-il ajouté. Les importations japonaises, elles, ont augmenté de 2,3% sur un an en juillet, grâce aux achats d'énergie, alors que le consensus les donnait en repli de 1,7%. La balance commerciale fait ainsi ressortir un déficit de 964 milliards de yens (7,03 milliards d'euros) pour le mois de juillet. * Les indicateurs japonais en temps réel ECONJP * Statistiques détaillées sur le site du ministère des Finances: http://www.customs.go.jp/toukei/info/index_e.htm (Stanley White,; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant