Les exportations de Cognac se sont tassées en 2014

le
0
LES EXPORTATIONS DE COGNAC SE SONT TASSÉES EN 2014
LES EXPORTATIONS DE COGNAC SE SONT TASSÉES EN 2014

BORDEAUX (Reuters) - Après trois années record, les expéditions de Cognac ont retrouvé en 2014 un niveau plus modéré avec 155,6 millions de bouteilles, soit une baisse de 3,6% en un an, pour un chiffre d'affaires de 2,127 milliards d'euros (-11,2%).

Pour autant, une tendance à la reprise a été constatée depuis le début de la nouvelle campagne viticole qui s'étend d'août à juillet, avec des volumes identiques à ceux de 2013 entre août et décembre 2014, a dit mercredi le Bureau national interprofessionnel du Cognac (BNIC).

"Il s'agit cependant de la quatrième meilleure performance historique, ce qui permet au Cognac de maintenir un haut niveau de contribution dans les exportations françaises du secteur vins et spiritueux", souligne l'interprofession.

Les résultats auront été contrastés selon les zones géographiques.

La zone Alena (Canada, Etats-Unis, Mexique) enregistre une forte progression de 12,2% en volume et de 7,9% en valeur, tirée par les Etats-Unis qui consolident leur position de leader avec 59,9 millions de bouteilles expédiées.

Les expéditions vers l'Europe qui représentent 39,5 millions de bouteilles sont en repli en volume de 8,2% et en valeur de 21,4%. Selon le BNIC "la situation économique difficile qui impacte directement la zone ne permet pas de considérer à ce jour de retour à la croissance commerciale".

Enfin, les exportations vers l'Extrême-Orient ont fortement baissé de 17,4% en volume et 21,6% en valeur, en raison "de la politique anti-ostentatoire et de la normalisation du marché chinois" mais les professionnels disent rester confiants sur le potentiel important de ces marchés, notamment de la Chine.

Le BNIC note la croissance enregistrée sur de nouveaux marchés (de +12,9% en volume et +17,1% en valeur, représentant 9,5 millions de bouteilles) et souligne que "quelques pays de l'Afrique subsaharienne connaissent aujourd'hui un important développement économique ouvrant de nouvelles opportunités commerciales".

(Claude Canellas, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant