Les exportations américaines de maïs en chute libre

le
0

Le commerce international de maïs s'est de nouveau effondré en juillet en raison d'une restriction drastique des volumes exportables depuis les Etats-Unis, selon un rapport Département américain de l'Agriculture (USDA) paru ce 10 août. La disponibilité record en provenance d'Amérique du Sud n'a pas suffi à compenser ces pertes pour le marché mondial.

Les prévisions d'exportations américaines de maïs pour la campagne 2012-2013 (qui débute en octobre) sont désormais à leur plus bas niveau depuis près de 20 ans, à 33,5 millions de tonnes, avec parallèlement un niveau d'importation exceptionnellement élevé, à 1,9 million de tonnes.

Les stocks américains de fin de saison 2011-2012 sont de leur côté revus à la hausse, en raison du ralentissement à la fois des exportations et de l'utilisation locale du maïs pour la production d'éthanol.  De fait, selon les chiffres de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), la production d'éthanol au cours des quatre dernières semaines n'a atteint que 3,22 millions de barils, soit 9% de moins qu'à la même période l'année dernière. La réduction pourrait se poursuivre, de plus en plus de voix réclamant un assouplissement des objectifs de production pour éviter une poursuite de l'emballement des prix.

Sans surprise, les prévisions de récolte américaine sont de nouveau revues fortement à la baisse. Elles s'établissent désormais à 273,79 millions de tonnes, soit plus de 100 millions de tonnes de moins que les attentes de début juin. La production mondiale est prévue à 849 millions de tonnes, soit 3% de moins que l'année dernière.

Ces nouvelles données n'ont pas particulièrement surpris les marchés, puisque les cours sur le CBoT ne sont qu'en très légère hausse ce vendredi en séance, à 8,22 dollars le boisseau.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant