Les exportateurs kenyans au chômage technique

le
0

(Commodesk) Le Kenya est contraint de limiter ses ventes de café, faute de volume disponible. Les enchères, qui se tiennent habituellement toutes les semaines, auront désormais lieu seulement toutes les quinzaines.

Les volumes échangés variaient entre 10.000 et 20.000 sacs ces dernières semaines, selon les médias locaux, contre 30.000 à la même période les années de bonne récolte.

Cette mesure ne devrait durer que quelques mois, le temps que les stocks soient reconstitués. Les quantités échangées devraient augmenter au fil de la récolte, et donc donner lieu à des séances plus régulières.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant