Les experts en relations publiques de Kadhafi

le
0
Selon des documents révélés par les autorités américaines, l'agence Brown Lloyd James, basée à New York, a compté ces dernières années parmi ses clients le régime du colonel Kadhafi, ainsi que la famille el-Assad, en Syrie.

Comme tout bon dictateur des temps modernes, Mouammar Kadhafi a pris soin ces dernières années de l'image du régime libyen à l'extérieur. Pour cela, il a eu recours aux services d'une agence de relations publiques basée à New York, Brown Lloyd James, dont le président n'est autre que Peter Brown, ancien assistant personnel des Beatles.

Des documents rendus publics le mois dernier par le département américain de la Justice et repris par le Financial Times révèlent que la compagnie est entrée en contact avec la famille Kadhafi dès 2008, via l'homme d'affaires libyen Hassan Tatanaki. Payé par ce dernier, le cabinet travaillait en fait pour Seïf al-Islam, le fils du colonel Kadhafi, aujourd'hui recherché comme son père. Il y a trois ans, loin d'être des fugitifs, les deux hommes tentaient de rendre le régime plus fréquentable aux yeux des Occidentaux.

Cette année-là, Brown Lloyd James a ainsi organisé une visite de Seïf al-Islam aux États-Unis, durant laquelle le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant