Les excuses du roi aux Espagnols

le
0
Dans une vidéo d'une trentaine de seconde, le roi exprime ses regrets quant à sa conduite, pour la première fois en 37 ans de règne.

Une blouse blanche ouvre la porte d'une chambre, deux béquilles apparaissent, puis Juan Carlos passe la tête. «Majesté, comment allez-vous?», lui demande le journaliste dans le couloir de l'hôpital. «Beaucoup mieux», répond le roi, avant de prononcer la phrase que les médias espagnols, depuis, passent en boucle: «Je suis vraiment désolé, j'ai commis une erreur et cela ne se reproduira pas.» Le visage est sérieux, timide presque. Les yeux cherchent les chaussures. Pour un peu, on croirait voir un enfant pris les doigts dans le pot de confiture.

Le souverain s'est donc excusé publiquement, pour la première fois en trente-sept ans de règne. Son forfait? Être parti, sans prévenir personne, au Botswana pour y chasser l'éléphant. Être tombé lors de cette traque au pachyderme et s'être fracturé la hanche. Le tout pour quelque 37.000 euros, selon les calculs de la presse espagnole, et au moment précis où le gouvernement retient son souffle: depuis une semaine, Madrid

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant