Les excès de table pardonnés grâce aux efforts physiques

le
0
Il est possible de compenser les effets néfastes de repas trop copieux par 45 minutes d'exercice intense.

La période des fêtes est souvent synonyme d'excès alimentaires. Certains en profitent pour faire quelques joggings de «décrassage» afin d'accélérer l'élimination des toxines, avec l'espoir, aussi, de ne pas prendre de kilos. Autant dire que l'étude qui vient d'être publiée dans The Journal of Physiology tombe à point nommé. Le Dr Dylan Thompson, spécialiste des effets de l'activité physique et sportive sur la santé, a eu l'idée d'étudier scientifiquement la question avec ses collègues Jean-Philippe Walhin, Judith Richardson et James Bettes, de l'université de Bath en Angleterre.

Vingt-six hommes se sont donc vus confier une mission originale. Pendant une semaine, ils devaient manger une fois et demie leur ration alimentaire habituelle (en calories). Treize d'entre eux devaient en outre s'abstenir de toute activité physique alors que l'autre mo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant