Les évêques de France s'engagent contre l'extrême droite

le
8
À trois mois des élections municipales, la conférence des évêques tire une sonnette d'alarme contre la montée du «populisme» en France

«Nous condamnons les discours populistes répandant la suspicion contre toute représentation politique». À trois mois des élections municipales, les évêques de France, ont pris position, mercredi, contre les candidats et les partis «populistes» aux prochaines échéances (23-30 mars 2014) mais ils ne nomment ni le Front National, ni aucune autre formation.

Ils se disent toutefois «inquiets» de la montée de «l'individualisme» qui conduit à la «perte du sens du bien commun», au «rejet de l'autre quand il est différent ou quand il vient d'ailleurs».

Des hommes forts de leur humanité

Cette «tendance», ces hommes d'Église la perçoivent sur le terrain de leurs diocèses et ne cachent pas qu'elle génère de «la peur» mais aussi de «la violence». Ou, parfois, le rejet pur et simple «de personnes qui ont le sentiment qu'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 le mercredi 11 déc 2013 à 19:13

    C'est qui qui a fait l'inquisition, les curés ou le FN.

  • M1625665 le mercredi 11 déc 2013 à 17:34

    Ils veulent de se faire pardonner leur attitude en 1939-45?

  • LeRaleur le mercredi 11 déc 2013 à 17:32

    Que les Évêques s'occupent de leur religion, ce qu'il en reste ; et après ça il en restera encore moins, et pas de politique.

  • laeti453 le mercredi 11 déc 2013 à 17:26

    Quand ils parlent de l'autre, ils veulent dire l'autre religion et tout le monde sait laquelle.Ils crèvent de peur.On se souviendra aussi que l'ignoble Cauchon , martyriseur de Jeanne faisait part de leur confrérie . L'Eglise qui souffre en France et dans le monde a besoin de défenseurs courageux , pas de bobos dorés politiquement oh combien corrects.

  • cavalair le mercredi 11 déc 2013 à 16:26

    Ils feraient mieux de s'occuper de nos ames et non de notre portefeuille. Je n'ai jamais vue une societe, association, communaute durait dans le temps qui declarait qu'ils voulaient etre pour les pauvre et rejetter le non pauvre. C'est ce qui se passe en ce moment et ca ne peut pas marcher tres longtemps. L'eglise catholique vend tous ses biens accumules pendant des siecles pour survivre car plus personne ne donne son dernier du culte. Quand ils auront tout vendus que pourront ils faire.

  • j.delan le mercredi 11 déc 2013 à 16:18

    Ce discours "politiquement correct" va accélérer la désertion des églises, mais ces personnes vivent dans leur palais et n'entendent et ne comprennent que bien peu des choses que vivent au quotidien leur derniers fidèles.

  • M1084720 le mercredi 11 déc 2013 à 16:00

    Qu'ils soient donc + précis! Devons-nous les entendre en confession pour cela? Il y a quelques mois, ils étaient clairement contre le mariage pour tous et maintenant ils viennent aider les Socialistes largement majoritaires dans les mairies...qu'ils se mêlent donc de faire le plein dans les églises, c'est leur métier et ils le font très mal.

  • C177571 le mercredi 11 déc 2013 à 15:53

    Le parti le plus populiste est le parti socialiste. Les évêques l'ont bien compris!!!!!