Les évadés fiscaux américains apprécient la Suisse

le
1

(NEWSManagers.com) - Plus de 40% des Américains qui ont caché leur argent hors de leur pays l'ont fait sur un compte en Suisse, selon une étude que vient de rendre publique le Governement Accountability Office (GAO), l'équivalent de notre Cour des Comptes, et qui concerne la première amnistie fiscale partielle américaine de 2009.

L'enquête a été menée sur demande de la commission d'enquête ad hoc du Sénat américain. Les données laissent peu de place à l'interprétation: 5.427 des 12.899 comptes analysés se trouvaient en Suisse. Viennent ensuite un ensemble de pays, Grande-Bretagne, Canada, France, Israël et Allemagne, qui représentent 24% du total, dont 8% pour le Royaume-Uni et 4% chacun pour les autres pays.

L'amnistie fiscale américaine promettait aux fraudeurs des amendes réduites et une exemption de peine de prison en échange de la régularisation de leurs avoirs. Plus de 40.000 contribuables se sont présentés, ce qui a permis aux Etats-Unis de récupérer 5,5 milliards de dollars.

L'étude s'est également intéressée à l'origine géographique des fraudeurs. Plus de la moitié des fraudeurs américains viennent de Californie, de New York et de Floride. La Californie arrive en tête avec 24%, suivi de New York (18%) et la Floride (10%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le vendredi 28 fév 2014 à 13:49

    La France, paradis fiscal pour les Américains, et enfer fiscal pour nous.