Les eurosceptiques font pression sur Cameron

le
0
Le premier ministre britannique menace d'opposer son veto à un nouveau traité européen pour calmer la fronde tory.

La colère gronde dans les rangs du Parti conservateur britannique. Récurrentes depuis plusieurs mois, les tensions entre l'aile eurosceptique du parti tory et le premier ministre David Cameron se cristallisent autour des changements constitutionnels discutés à Bruxelles cette semaine. Pour ces députés, c'est le moment où jamais de faire pression pour obtenir un référendum sur l'Europe. En écartant cette option lundi, Cameron a échauffé les esprits.

Mardi soir, il a tenté de calmer son opposition interne en laissant planer la menace d'un veto à un nouveau traité constitutionnel européen, faute de «garanties pour les intérêts britanniques», notamment la compétitivité de la City. Une allusion au projet de taxe Tobin sur les transactions financières honni de Londres. Si l'éventualité d'un veto a très peu de chances de survenir, elle montre à quel point la position de Cameron est devenue aussi inconfortable au sein de son propre parti que face à ses partenaires e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant