Les Européens séduits par les nouveaux modes de visionnage vidéo

le
0
Les Européens séduits par les nouveaux modes de visionnage vidéo
Les Européens séduits par les nouveaux modes de visionnage vidéo

Le progression du visionnage de vidéos à la demande ou via des services tels que Netflix ou Hulu n'a jamais été aussi marquée ces derniers mois, surtout au Royaume-Uni mais aussi en France.De nouveaux chiffres, dévoilés par Parks Associates ce mardi 29 mars, montrent que plus de la moitié (51%) des foyers français équipés d'une connexion internet haut débit regarde désormais des programmes télés et des films via internet.

Cette étude s'est concentrée sur les services dits "OTT" (over-the-top, c'est-à-dire sans besoin de box ADSL ou satellite ni d'antenne hertzienne).

Les Britanniques devancent quelque peu les Français, 55% des foyers outre-Manche étant concernés par ce nouveau type de consommation vidéo.

Jusqu'à présent, les services gratuits, proposés par les diffuseurs existants comme la BBC, ont permis de doper le secteur, encourageant les téléspectateurs à se tourner vers internet au détriment de leur vieux téléviseur. Cependant, l'offre grandissante de contenus exclusifs proposés par Netflix et consorts commence à séduire de plus en plus les téléspectateurs, certains n'hésitent plus à payer pour souscrire à de tels services.

"Dans de nombreuses régions d'Europe, la pénétration de la télévision payante est plus basse qu'aux États-Unis. Par le passé, les consommateurs européens étaient réticents à payer pour des vidéos du fait de nombreuses alternatives gratuites", a noté Brett Sappington, directeur de recherche pour Parks Associates. "Mais alors qu'un plus grand nombre d'alternatives payantes font leur entrée sur le marché (...) elles changent progressivement la culture du visionnage vidéo en Europe."

On notera que 30% des foyers britanniques (équipés d'une connexion haut débit) sont désormais abonnés à un service OTT. Même si ce chiffre reste très loin des bons résultats américains en la matière, 70% des foyers américains utilisant des services OTT et 64% des mêmes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant