Les Européens prêts à renforcer le Fonds de stabilité 

le
0
Reconnaissant que la zone euro est «l'épicentre de la crise financière mondiale», les Européens travaillent à de nouvelles mesures de défense.

Vedette malgré elle des réunions financières qui se sont tenues vendredi et samedi à Washington dans le cadre des assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale, l'Europe a dû donner des gages de sa détermination à ses partenaires. Procédure sans précédent, les ministres des Finances de la zone euro se sont engagés, samedi, dans un texte commun, auprès de leurs homologues du monde entier, déclarant «qu'ils feront tout le nécessaire pour résoudre la crise de la dette publique et assurer la stabilité financière de cette zone dans son ensemble et de ses États membres».

Cette initiative constitue une réponse aux demandes adressées orbi et urbi par la Chine, le Brésil et les États-Unis, entre autres, dans des termes parfois violents, d'agir plus vite et plus fort. Dans un discours devant le FMI, le secrétaire au Trésor, Tim Geithner, a exhorté les Européens à «trouver une solution définitive aux problèmes de la région... et (à) créer un pare-f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant