Les Européens partiront moins nombreux en vacances cet été

le
2
Les Européens partiront moins nombreux en vacances cet été
Les Européens partiront moins nombreux en vacances cet été

PARIS (Reuters) - Près de 40% des Européens ne partiront pas en vacances cet été en raison de la crise, un record depuis 2005 dont les Français se distinguent toutefois puisqu'ils sont 70% à avoir des projets de vacances contre 68% l'an passé, selon une enquête Ipsos pour Europ Assistance diffusée jeudi.

Les intentions de départ sont en forte baisse dans les pays les plus exposés à la crise, comme l'Italie (63%, -15 points), alors que les scores des Italiens sont historiquement les plus élevés, l'Espagne (51%, -14 points) et la Grande-Bretagne (51%, -10 points).

Globalement, les résultats au niveau européen sont en très forte diminution (-8 points) avec 58% des Européens qui ont l'intention de partir au moins une fois en vacances cet été (entre juin et septembre inclus).

Le budget vacances (transport, hébergement, nourriture, activités de loisirs, etc.) pour 2012 se maintient toutefois à un niveau équivalent à 2011 : 2.125 euros, soit 20 euros de moins qu'en 2011.

"Cette stabilité masque toutefois des disparités importantes entre les pays, avec une progression sensible du budget moyen en Allemagne (+10%) et des baisses importantes en Belgique (-8%) et surtout en Italie (-25%)", relève Ipsos.

Le budget redevient cette année le critère numéro un pour déterminer son lieu de vacances, les Français privilégiant par exemple le tourisme national.

ÉCONOMIES

L'Europe est majoritairement pressentie comme destination pour les vacances d'été (79%), la France redevenant cette année le pays le plus recherché par les Européens (20% contre 17% l'an dernier), devant l'Italie (18% contre 21%) et l'Espagne (14% contre 16%).

L'enquête montre par ailleurs que les vacances (13% de citations) ne sont pas le seul poste budgétaire à faire l'objet de restrictions.

Les économies sont faites sur l'habillement (17%), les produits culturels (14%), les sorties et les loisirs (11%). Seules l'alimentation et la santé sont préservées.

Une enquête Sofinscope -le baromètre de Sofinco- sur le budget vacances des Français, publiée également jeudi, fournit un tableau sensiblement différent de la situation hexagonale.

Selon ce baromètre réalisé par OpinionWay auprès de 1.015 personnes âgées de 18 ans et plus, 57% des Français, contre 65% habituellement, déclarent qu'ils partiront en vacances cet été. Départ ou pas, ils dépenseront en moyenne 1.157 euros par foyer pendant les congés d'été et pour 47% d'entre eux, ce budget sera en baisse par rapport aux deux années précédentes.

Le 12e baromètre Ipsos pour Europ Assistance a été réalisé par téléphone du 13 février au 26 mars auprès de 5.523 personnes dans les pays suivants: France, Grande-Bretagne, Espagne, Belgique, Autriche, Allemagne, Italie.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M601364 le jeudi 24 mai 2012 à 17:13

    Augmentation des retraites et du SMIG et ils partiront plus en vacances

  • M601364 le jeudi 24 mai 2012 à 17:11

    Plus d'impôts coupe la relance merci qui UMP???