Les Européens ne se bousculent pas pour voter aux municipales

le
0
Depuis le traité de Maastricht les ressortissants des pays de l'Union européenne qui résident en France peuvent voter aux européennes et aux municipales.

Si les estimations ne concordent pas toutes, la tendance est nette: les Européens installés en France ne se bousculent pas au portillon pour voter. Seuls 220.000 ressortissants de l'Union européenne vivant en France étaient inscrits sur les listes électorales dites «complémentaires» lors des municipales de 2008, alors que l'Insee évaluait leur nombre - mineurs compris - à 1,3 million en 2008. On estime donc que moins de 25% des ressortissants majeurs de l'Union européenne vivant en France ont pris l'initiative de s'inscrire sur les listes électorales. Certaines estimations avancent un chiffre inférieur à 20%.

1500 électeurs danois

Les Portugais arrivent de loin en tête. Selon nos informations, ils représenteraient plus de 60.000 de ces 220.000 électeurs. Les Italiens les suivent et seraient environ 40.000, suivis des Britanniques (quelque 34.000), des Belges (environ 28.000), puis des Espagnols (quelque 20.000) et des Allemands (environ 20.000). Les autres national

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant