Les Européens divisés sur de nouvelles sanctions contre Moscou

le
1

BRUXELLES, 13 novembre (Reuters) - Une décision sur un éventuel renforcement des sanctions économiques de l'Union européenne contre la Russie en raison de la crise ukrainienne devrait être finalement laissée aux chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-Huit qui se réuniront en décembre à Bruxelles, a-t-on appris jeudi de sources diplomatiques. Les ministres des Affaires étrangères de l'UE doivent discuter de l'Ukraine lundi prochain à Bruxelles, sous la présidence de la nouvelle Haute Représentante pour les affaires étrangères et la politique extérieure, Federica Mogherini. En raison de désaccords entre les Etats membres, aucune décision sur le renforcement des sanctions visant Moscou n'est cependant attendue lors de ce conseil des ministres des Affaires étrangères. Tout au plus, les chefs de la diplomatie pourraient demander aux experts de réfléchir à l'ajout de certains noms à la liste des séparatistes ukrainiens et des Russes visés par des sanctions (gel des avoirs et interdiction de visa), dit-on de mêmes sources. Le prochain conseil européen des chefs d'Etat et de gouvernement se tiendra les 18 et 19 décembre dans la capitale belge. Toutefois, si la situation en Ukraine se détériore, un sommet extraordinaire n'est pas à exclure avant ce rendez-vous. (Adrian Croft avec Francesco Guarascio et Aija Krutaine; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor le jeudi 13 nov 2014 à 22:39

    Apres plusieurs mois de mensonges de kiev (organisé par une agence de propagande des usa), peut etre que les européens vont enfin réaliser qu'ils seront les perdants de cette histoire en faisant le jeux des usa.