Les européennes, l'autre cactus entre l'UMP et le centre

le
0
Des listes autonomes de L'Alternative UDI-MoDem pourraient augmenter les chances du FN de devancer la droite le 25 mai.

Bien sûr, en arithmétique électorale, deux plus deux ne font pas quatre. Le score d'hypothétiques listes communes UMP-centre aux européennes ne peut pas être égal à l'addition des intentions de vote dont sont créditées les deux formations, soit 22 % pour l'UMP et 11 % pour l'UDI-MoDem, selon le sondage Ifop publié le 10 octobre parLe Nouvel Observateur. Mais si la droite et le centre unissaient leurs efforts, ils pourraient vraisemblablement éviter le scénario que cette enquête a été la première à décrire: un FN en tête, avec un score estimé à 24 % des suffrages.

Conscients du danger, les stratèges de l'UMP ont tiré la sonnette d'alarme dès cet été. «L'UMP, c'était la volonté de rassembler les gaullistes, les libéraux et les centristes pour gouverner le pays et faire barrage à l'extrême droite, a rappelé François Fillon le 18 ju...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant