Les eurodéputés soutiennent la régulation des indices de marché

le , mis à jour à 15:58
0

STRASBOURG, 19 mai (Reuters) - Le Parlement européen a adopté mardi à une très large majorité le projet de régulation des indices de marchés tels que les taux Libor et Euribor, au cœur de scandales qui ont récemment valu de fortes amendes à plusieurs banques européennes, pour les avoir manipulés. Ces indices de référence, calculés par agrégation de données, peuvent être relatifs aux taux de prêts interbancaires comme le libor et l'Euribor, aux marchés pétroliers ou à ceux des matières premières et servent à fixer le taux de nombreux contrats et instruments financiers. Quoiqu'il s'agisse d'un vote en première lecture, les principaux groupes politiques se sont entendus pour adopter d'emblée une position commune et envoyer un signe politique au Conseil pour qu'il en fasse de même. « Il s'agit d'une législation cruciale », a souligné, en référence aux manipulations de taux mises à jour, le rapporteur du projet législatif, l'eurodéputée libérale néerlandaise Cora van Nieuwenhuizen. « C'est un pas important pour en venir à un système financier sain et robuste », a ajouté Jonathan Hill, commissaire européen aux Affaires financières. Le texte adopté respecte dans ses grandes lignes le projet de la Commission européenne, présenté par son prédécesseur Michel Barnier en septembre 2013. Il soumet les administrateurs d'indices d'importance « critique », de par leur impact potentiel sur les marchés, au contrôle d'un collège de superviseurs formé des autorités directement compétentes et de l'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF ou Esma). L'AEMF est également chargée d'élaborer les normes techniques auxquelles devra répondre le calcul de ces indices. Des règles relatives au contrôle interne et à la prévention des conflits d'intérêt devraient également s'appliquer aux administrateurs d'indices non critiques. (Gilbert Reilhac, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant