Les étudiants relayent mollement les lycéens

le
0
Entre 7 et 14 universités étaient perturbées, sur un total de 83.

À l'appel des syndicats lycéens et étudiants, des milliers de jeunes sont descendus jeudi dans la rue dans plusieurs villes de France. Ils étaient ainsi 4000 à Paris, entre 3500 et 5000 à Bordeaux, 1200 à Clermont-Ferrand, 1100 à Rennes, entre 750 et 2000 à Lille, etc. Les jeunes étaient en outre plusieurs centaines à défiler dans une dizaine d'autres villes.

Quelque 312 lycées ont été perturbés «à des degrés divers », soit 7,25 % des 4302 lycées, selon le ministère de l'Éducation nationale. Les étudiants, jusque-là en retrait du mouvement, semblent un peu plus mobilisés depuis quelques jours. Entre 7 et 14 universités étaient perturbées, sur un total de 83 universités, et quatre établissements fermés administrativement, des chiffres comparables à ceux des jours précédents.

Ce mouvement se distingue de celui contre le CPE. L'ampleur de la mobilisation « ne peut pas se mesurer au nombre de blocages mais au nombre de jeunes dans les manife

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant