Les étudiants infirmiers au coeur du conflit entre gouvernement et cliniques

le
0

Alors que le gouvernement risque de baisser les tarifs des soins dans le public et le privé, la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) tente de faire pression sur le gouvernement en refusant d'accueillir des étudiants infirmiers en stage.

Alors que la loi sur l'encadrement des stages vient d'être votée par l'Assemblée, les étudiants infirmiers se voient refuser l'accès à des stages dans les cliniques privées à partir du 1er mars. L'origine de ce blocage? La fédération de l'hospitalisation privée (FHP) tente de faire pression sur le gouvernement à la veille d'une nouvelle tarification. En résumé, les cliniques redoutent une baisse des tarifs - fixés chaque année par le gouvernement - pour compenser le Crédit d'impôt compétitivité (CICE) dont elles bénéficient, contrairement aux hôpitaux.

Les stages sont indispensables pour valider le diplôme d'infirmiers et représentent près de la moitié du temps de formation. Chaque année, les cliniques accueillen...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant