Les étudiants démocrates de Hong Kong boycottent les cours

le
0

HONG KONG, 22 septembre (Reuters) - Plusieurs milliers d'étudiants de Hong Kong ont lancé lundi un mouvement de boycott des cours pour réclamer davantage de démocratie dans le territoire rétrocédé à la Chine en 1997. Le boycott s'inscrit dans une campagne initiée depuis plusieurs mois pour dénoncer l'organisation des prochaines élections à la tête de l'exécutif de la "région administrative spéciale" de Hong Kong. Aux termes des règles édictées par Pékin, seuls des candidats "patriotes" préalablement sélectionnés par une commission nommée par le pouvoir pourront briguer les suffrages des Hongkongais. Vêtus de blanc et portant des rubans jaunes, les étudiants de plus de 20 universités et lycées se sont réunis sur le campus de l'Université chinoise, où une banderole les appelait à "désobéir et prendre leur destin en main". "Nous réclamons que le gouvernement réponde à notre appel en faveur de nominations civiles", a dit Alex Chow, qui dirige la Fédération des étudiants de Hong Kong. Il a également appelé la population à "rejeter ces fausses élections". D'après la Fédération, 13.000 étudiants étaient présents lundi au rassemblement donnant le coup d'envoi du boycott, qui doit durer une semaine. La police n'a pas fourni d'estimation de la participation. Près de vingt ans après la rétrocession de l'ancienne colonie britannique, Hong Kong est régi par une constitution particulière, la "Basic Law", en vertu du principe "Un pays, deux systèmes" qui prévoit la promesse à terme - non spécifié - du suffrage universel. (James Pomfret et Kinling Lo; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant