Les ETF obligataires plébiscités en 2011

le
0
Les capitaux gérés par ces fonds indiciels cotés en Bourse continuent de croître aux États-Unis, mais plus en Europe.

Encore une belle année pour les ETF (Exchange Traded Funds)! Ces fonds indiciels cotés en Bourse ont encore vu leurs encours s'envoler en 2011 dans le monde, pour atteindre 1350 milliards de dollars, contre 1311 milliards en 2010. Selon l'étude publiée par le BlackRock Investment Institute, les ETF dédiés aux actions restent les plus importants, avec plus de 1000 milliards de dollars d'encours sous gestion (1057 milliards en 2011 contre 1053 milliards en 2010).

Mais ce sont les trackers obligataires qui ont créé la surprise l'an dernier: les capitaux qu'ils gèrent ont bondi d'environ 50 milliards (de 207 milliards à 257 milliards de dollars). La collecte nette a été positive chaque mois de l'année, signe de l'intérêt des investisseurs pour la classe d'actifs. Mais elle a été largement tirée par les produits enregistrés aux États-Unis. Les investisseurs européens, pénalisés par la crise de la dette souveraine, ont été moins dynamiques.

Les plus importants fonds indiciels cotés sont américains

La hausse des encours des ETF dans le monde s'explique donc surtout l'an dernier par la croissance des marchés américains et asiatiques, qui compensent le léger recul des ETF européens.

Les plus importants fonds indiciels cotés dans le monde sont d'ailleurs tous américains, à commencer par les deux premiers, gérés par Strate Street: le SPDR (prononcez «Spider»), sur l'indice américain S & P 500, et le SPDR Gold Trust, sur le métal précieux. Derrière eux, le Vanguard MSCI Emerging Market Funds joue les marchés émergents.

En Europe, même si les encours ont marqué le pas, certains acteurs tirent bien leur épingle du jeu. Amundi ETF, le troisième fournisseur européen de fonds indiciels cotés, a par exemple annoncé une hausse de 22% de ses encours en 2011 (à 6,5 milliards d'euros). Il a élargi sa gamme à plus de 100 produits, dont récemment un tracker sur le S & P 500 qui offre une couverture quotidienne contre le risque de change euro/dollar.

Amundi ETF a continué à renforcer sa présence dans différents pays européens, en listant ses produits sur différentes places (102 en France, 73 en Allemagne... et en entrant, en mai dernier, sur le marché du Royaume-Uni, où il offre désormais plus de 40 ETF.

LIRE AUSSI:

» Bataille autour des ETF, les fonds cotés

» Les ETF, une autre manière d'investir en Bourse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant