Les Etats vont devoir prendre de nouvelles mesures pour maitriser les coûts de santé, estime S&P

le
0

(AOF) - Dans une étude portant sur l’impact du vieillissement des populations sur les finances publiques de 58 pays du monde, l'agence de notation S&P note que les mesures prises ces dernières années pour limiter le coût des retraites futures devraient certes contribuer à la soutenabilité des finances publiques sur le long-terme. Mais le vieillissement de la population aura aussi un impact sur les coûts liés à la santé. Sur ce sujet précis, S&P estime que des mesures supplémentaires devront être prises pour en maitriser la croissance.

"Nous observons que la rationalisation des systèmes de sécurité sociale peut, si mise en place dès le départ, répartir les conséquences et le poids de mesures impopulaires", précise S&P.

En l'absence de nouvelles mesures, plus d'un quart des 58 Etats analysés auraient des ratios de crédit correspondant actuellement à ceux de notations en catégorie spéculative, met en garde S&P.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant