Les États-Unis veulent faciliter les écoutes sur Internet

le
0
Les autorités américaines souhaitent intercepter plus rapidement les messages envoyés sur BlackBerry, Skype ou Facebook. Un projet de loi pourrait être examiné l'an prochain.

Les Etats-Unis aimeraient disposer d'un accès privilégié à toutes les conversations sur Internet, même si elles empruntent les réseaux «peer-to-peer» ou sont protégées par un cryptage. D'après le New York Times, les autorités américaines envisagent d'adapter la législation sur les écoutes pour tenir compte des échanges sur Internet, qui leur posent des problèmes grandissants depuis que les terroristes délaissent le téléphone pour communiquer. La Maison-Blanche, qui discute actuellement avec le ministère de la Justice, la NSA et le FBI, pourrait soumettre un projet de loi au vote du Congrès l'an prochain.

Pour la conseillère juridique du FBI, Valerie Caproni, il ne s'agit pas d'étendre les pouvoirs d'écoute, mais de «préserver la capacité à protéger la population et la sécurité nationale» face aux nouvelles technologies, explique-t-elle au quotidien. Depuis une loi de 1994, les opérateurs télécoms américains doivent disposer de moyens de surveiller l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant