Les Etats-Unis veulent accélérer les attributions de permis de forage

le
1

(Commodesk) Le gouvernement américain souhaite réduire des deux tiers la période d'examen des permis de forages pour accélérer les attributions de concessions onshore de pétrole et de gaz. Le délai moyen d'examen des demandes de permis passerait ainsi à environ 60 jours contre près de 300 jours actuellement. Selon le Département de l'Intérieur, le Bureau of Land Management a traité plus de 15.000 demandes de permis de forage depuis 2008, et s'attend à en traiter 5.500 en 2012.

Le ministre de l'Intérieur, Ken Salazar, a fait cette annonce au terme d'un déplacement de deux jours dans le Dakota du Nord, Etat emblématique de la volonté américaine de réduire sa dépendance énergétique. Le développement de l'exploitation de pétrole de schiste dans cet Etat, dans le bassin de Bakken, a en effet très largement contribué à la hausse de la production pétrolière des Etats-Unis ces cinq dernières années.

Le nouveau système automatisé de demandes de permis de forage devrait être en place en mai 2013, précise de Département de l'Intérieur.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • earth1st le jeudi 5 avr 2012 à 16:53

    Poursuivre dans la voie de la dépendance au pétrole n'EST PAS un moyen d'assurer son indépendance énergétique. Les quantités estimées de pétrole accessibles couvrent quelques années (2 à 5) de consommation états-unienne (cf http://www.theoildrum.com/node/9085#more). La véritable indépendance se construit sur le triptyque de négawatt : sobriété, efficacité, renouvelable dont le scénario est là : http://www.negawatt.org/scenario-negawatt-2011-p46.html